jeudi 28 novembre 2013

Réutilisez le contenu de la banque d'images du CRCV

Après mon post expliquant comment récupérer du contenu des sites utilisant zoomify, Starus me signale la banque d'images du Centre de recherche du château de Versailles. Ce site regorge de contenus intéressants, mais ne permet pas au lecteur de sauvegarder facilement les fichiers.

J'ai trouvé trois cas de figures : les images, les livres anciens et les manuscrits.

Premier cas : récupérer une image JPEG


Affichez l'image en plein écran, puis cliquez sur zoom.


Ce qui nous intéresse se trouve dans l'url. Copiez le nom de l'image (en rouge) :
 http://www.banqueimages.crcv.fr/2011/zoom.aspx?copyright=%C2%A9%20Ch%C3%A2teau%20de%20Versailles&image=JPEG+-+S+07\M5020_IG_127_00430.jpg 
 
Les fichiers JPEG sont accessibles directement à l'adresse suivante :

http://www.banqueimages.crcv.fr/imageproxy.asp?filename=nom du fichier.jpg&server=10.0.10.10&port=49882

Pour certaines images, le numéro du port change :

http://www.banqueimages.crcv.fr/imageproxy.asp?filename=\SAC_0001_C_1\LEC\POS\M5020SA_20310_P_P.jpg&server=10.0.10.10&port=29882


Deuxième cas : les livres anciens 

Accessibles par le moteur de recherche : Domaines / Livres anciens. Lorsque vous feuilletez un livre, l'identifiant est indiqué dans la colonne de droite.



Les livre sont accessibles à l'adresse suivante :
http://www.banqueimages.crcv.fr/pdf/identifiant du livre.PDF

Exemple :
http://www.banqueimages.crcv.fr/pdf/ALV1780.PDF



Troisième cas : les manuscrits
Je n'ai pas trouvé de solution pour récupérer les manuscrits en pdf. Vous pouvez tout de même récupérer le livre image par image en utilisant la méthode présentée dans le premier cas.

mercredi 27 novembre 2013

Diffusez le contenu culturel grâce à Dezoomify

Je suis retourné consulter les collections numérisées de la Ville de Paris. Vous ne connaissez pas ? C'est pourtant simple. Rendez-vous sur bibliotheques.paris.fr ou www.paris.fr/bibliotheques, cliquez sur bibliothèques spécialisées à droite, puis collections numérisées à droite. Sinon tentez de mémoriser l'url : http://bspe-p-pub.paris.fr/Paris/

Bref, vous voilà dans un recoin du site paris.fr guère fréquenté. Il y a pourtant quelques documents intéressants. J'y ai trouvé des vues de Paris en couleur, dont une du Père-Lachaise.

http://bspe-p-pub.paris.fr/MDBGED/EDFileDetail-BFS.aspx?edid=26132&count=34&edfindex=19&mosaic=2


Et l'étonnant message d'avertissement :
Restriction d'utilisation : Reproduction réservée à un usage strictement privé et interdite sur les réseaux sociaux. Mention de la source obligatoire.

Le document de 1837 a été réalisé par Jean-Baptiste Arnout mort en 1865. L'architecte est mort en 1872 et le sculpteur en 1856. Le document est donc dans le domaine public. A moins de considérer que le photographe ne s'est pas contenté de reproduire l'œuvre originale mais y aurait apporté son interprétation. Au photographe de le démontrer devant les juges.

J'ai donc décidé de libérer ce document et de vous indiquer la méthode :

samedi 16 novembre 2013

Père-Lachaise et Wikisource

Mon projet Père-Lachaise 2.0 ne s'arrête pas à la photographie. J'ai commencé à mettre sur Wikisource quelques textes sur le cimetière du Père-Lachaise. Cela consiste à aller fouiller les bibliothèques numériques car tous les livres traitant du Père-Lachaise ne s'appellent pas forcément ainsi. Exemples :
  • Recueil de tombeaux des quatre cimetières de Paris
  • Le Conducteur au Cimetière de l'Est
  •  Le champ du repos, ou le cimetière Mont-Louis, dit du Père Delachaise
  • Guide aux sépultures des personnages célèbres inhumés dans les trois grands cimetières de Paris 
  • La Sculpture dans les cimetières de Paris
Et comme le Père-Lachaise est célèbre, on trouve des livres en français dans de nombreuses bibliothèques étrangères. J'ai ainsi trouvé sur la bibliothèque numérique polonaise polona.pl le livre de référence sur le Père-Lachaise. Depuis, Gallica propose aussi un exemplaire cet ouvrage.

Dans un second temps, j’entrepose tout au même endroit sur Wikimedia Commons.

Puis il faut se rendre sur Wikisource pour océriser le texte, corriger les coquilles, le lire, le relire. C'est simple, mais chronophage. Je suis tout de même venu à bout des passages qui m'intéressaient dans l'article d'Henry Jouin, La Sculpture dans les cimetières à Paris, 1897. Jouin a fait un inventaire non exhaustif des œuvres d'art (statues, bustes, médaillons, bas-reliefs, vitraux) présentes au Père-Lachaise à la fin du dix-neuvième siècle.

https://fr.wikisource.org/wiki/Livre:Nouvelles_archives_de_l%E2%80%99art_fran%C3%A7ais,_3e_s%C3%A9rie,_tome_13.djvu

Proposer une version en mode texte de ce formidable article est bien, mais on peut faire mieux. Pourquoi ne pas proposer une version non plus classée par artiste, mais par numéro de division ? Et une version illustrée de ce texte ?

La version triée par numéro de division est quasiment terminée. Il ne reste plus que quelques liens rouges.

La version illustrée avance bien, mais nécessite encore de nombreuses heures de travail. J'en suis à 330 illustrations sur 726, soit 45%.



mercredi 2 octobre 2013

Visualisation des données avec Wikidata tempo-spatial display

Un nouvel outil de visualisation des données de Wikidata vient de voir le jour : Wikidata tempo-spatial display (ça ressemble au projet allemand Limeskarte). Il permet de représenter des données spatio-temporelles. Par exemple, la liste des batailles d'une guerre :




L'outil nécessite l'utilisation des propriétés suivantes :
  • "partie de" (P361)
  • "date" (P585)
  • "coordonnées géographiques" (P625)
Pour l'utiliser, vous devez remplacer, dans l'url, l'élément Q46083 par la valeur de la propriété "partie de" qui vous intéresse. Vous pouvez également personnaliser le titre et le sous-titre.

Cela donne (ne soyez pas étonné, il y a bien que deux monuments) :
http://tools.wmflabs.org/wikidata-todo/tempo_spatial_display.html?q=Q311&title=Cimetiere%20du%20Pere-Lachaise

La prise en compte d'une seule propriété temporelle diminue l'intérêt de l'outil puisque Wikidata utilise de nombreuses propriétés dans ce domaine : date, date de début, date de fondation... J'ai posé la question à son auteur. Attendons sa réponse.

[Mise à jour] Magnus vient de mettre à jour l'outil. Il doit prendre en compte la propriété P571.

vendredi 14 juin 2013

Outils pour visualiser les données de Wikidata

Wikidata est le nouveau grand projet Wikimedia. A mes yeux, Wikidata a deux objectifs :
  • Simplifier le boulot des wikipédiens. Exemples : gestion des interwikis et des informations contenues dans les infobox, génération de listes, mise à jour de données, etc.
  • Valoriser le travail fait par les wikipédiens. Par exemple, les interwikis ne sont pas simplement destinées à lier les articles de Wikipédia. Ils contiennent de nombreuses informations qui peuvent intéresser l'extérieur. Idem pour le boulot de vérification des dates et lieux de naissance/décès qui pourra être valorisé en étant transmis aux gestionnaires des notices d'autorité.
Le projet est encore en version bêta. Les fonctionnalités continues d'être déployées au fur et à mesure. Et les données de Wikipédia (présentes dans les infobox et les catégories) sont en cours d'importation.
Voici ce qu'on peut trouver à l'heure actuelle dans Wikidata et les outils qui permettent de le savoir :

WikiDataQuery permet d'obtenir le nombre de personnes inhumées au Père-Lachaise qui ont un article dans au moins une version linguistique de Wikipédia. 1210 personnalités inhumées au Père-Lachaise (actuellement ou l'ayant été) sont recensées. Cela se décompose en 940 hommes, 129 femmes, et 141 personnes où le champs « sexe » n'est pas renseigné.

Le deuxième outil intéressant est WikiDataStats. Quelques exemples :
Geneawiki permet d'obtenir des arbres généalogiques (peu compréhensibles). Il existe également le modèle Tree.

Reasonator permet de visualiser les données contenues dans Wikidata.

vendredi 19 avril 2013

Père-Lachaise 2.0 en avril 2013

Voici quelques nouvelles du projet Père-Lachaise 2.0.

 Sur Wikimedia Commons :
Sur Wikipédia :
Sur Wikisource :
Sur Openstreet Map :
  • correction des erreurs
  • ajout des divisions (à terminer)